1. Fac For Pro
  2. Actualités
  3. Top 20 des métiers les plus attractifs
images

Top 20 des métiers les plus attractifs

Certains métiers sont plus attirants que d’autres.

Un classement opéré par le site internet « Merci Fred » (mercialfred.com) répertorie les 20 métiers les plus attractifs sur la base de 3.000 réponses.

 

Les lecteurs ont été interrogés sur trois points : l’intérêt de leurs missions, l’ambiance au travail et leur salaire horaire net. Sur le podium des métiers les plus cools, trois professions radicalement différentes : pilote de ligne, dentiste et comédien. Quant au métier de pompier, il arrive en dernière position.

 

Si les pilotes de ligne arrivent à la première place, c’est avant tout grâce à leur salaire horaire net exceptionnel (près de 50€ par heure travaillée). Très bien payés, les pilotes travaillent aussi moins d’heures par semaine que la plupart des autres professions rémunératrices.

 

Guillaume Declair, directeur associé chez Merci Alfred, indique : “Nous avons préféré garder le salaire horaire net plutôt que la rémunération brute globale. C’est un indicateur beaucoup plus parlant. Avoir un salaire horaire élevé garantit un bon équilibre vie pro/vie perso, super important pour la génération Y”.

 

Concernant le critère relatif à l’intérêt des missions, chercheur arrive en tête, suivi de chirurgien et de comédien. Des métiers de passionnés où l’ennui a peu de place. En revanche, pour l’ambiance au travail, ce sont les kinés qui décrochent la première place car le contact humain favoriserait une meilleure ambiance.

 

L’entrepreneur doit sa 16e place au fait que ce « métier » demande de nombreuses heures de travail par semaine et un salaire pas toujours fixe. En effet, lorsque l’on est entrepreneur on ne se verse pas toujours de salaire. Mais si ce choix professionnel demande de nombreux sacrifices, beaucoup l’ont fait pour être leur propre patron et pouvoir organiser leur travail comme ils l’entendent. De plus, quoi de plus stimulant que de développer sa propre entreprise et de faire ses propres choix ?

 

Source : leschos.fr