Rédiger son rapport de stage

A la fin de votre stage en entreprise, vous devrez rédiger un rapport et préparer votre soutenance. Nous vous donnons quelques conseils afin de rédiger votre rapport en toute sérénité et de bien vous préparer à passer votre soutenance.

Avant de rédiger son rapport :

Vous devez tout d’abord bien identifier les missions et responsabilités que vous avez effectuées en entreprise. Pour cela, nous vous conseillons d’établir un rapport hebdomadaire pendant votre stage afin de noter vos missions, tâches, événements, réunions, les difficultés que vous avez rencontrées, etc. Vous pouvez le rédiger comme un journal de bord. Aussi, n’hésitez pas à poser de nombreuses questions à vos collègues sur l’entreprise, son activité, ses concurrents, etc.

Le correcteur doit pouvoir comprendre ce que vous avez fait pendant votre stage et ce que vous en avez tiré. Vous ne devez donc pas vous limiter à la description de vos tâches. Décrivez les compétences que vous avez mobilisées ou acquises tout au long de votre expérience.

Le rapport doit répondre à plusieurs questions telles que :

  • Dans quel type d’entreprise étiez-vous ?
  • Quelles étaient vos difficultés ? Les avez-vous surmontées, et comment ?
  • Quels étaient vos objectifs ? Ont-ils été atteints ?
  • Voudrez-vous travailler dans ce genre d’entreprise ? Pourquoi ?
  • Qu’avez-vous retenu de votre stage ?
  • Quels sont les apports du stage ?
  • Quelles compétences avez-vous développé ?

Rédiger son plan :

Le rapport de stage est composé de plusieurs parties :

  • Page de couverture :

La page de garde donne la première impression alors attention à ce qu’elle soit soignée ! Vous devrez y renseigner :

  • Votre nom et prénom
  • L’intitulé du poste occupé
  • La mention « rapport de stage »
  • Le nom de l’école
  • Le nom et le logo de l’entreprise
  • Le nom et le prénom du maître de stage
  • Les dates du stage.

Permettez-vous d’y ajouter des couleurs, c’est l’occasion d’être créatif !

  • Page de titre (facultative)
  • Remerciements (facultatifs) sur une seule page :

Les remerciements doivent tenir sur une seule page. Elle doit comprendre les remerciements de personnes externes ou internes à l’entreprise.

  • Condition de confidentialité (le cas échéant)
  • Sommaire (parties et sous-parties avec pagination, sur une seule page) :

Le sommaire doit également tenir sur une page. Il permettra au correcteur d’avoir une vision sur votre rapport en général, et de se faire une idée plus précise du thème. Il faut donc attentivement sélectionner ses mots pour chaque partie et sous-partie. Pour vous aider, essayez d’adopter la méthode de l’entonnoir, c’est-à-dire commencer par une vision large de l’entreprise puis entrer dans le détail. Vous pouvez donc dans un premier temps introduire l’histoire de l’entreprise, son secteur d’activité ainsi que son développement jusqu’à ce jour. Dans un second temps, évoquer le service et les missions qui vous ont été confiées.

  • Glossaire et liste des abréviations (le cas échéant)
  • Introduction (2 à 3 pages) :

L’introduction doit commencer par une accroche avec un fait marquant pour capter l’attention du lecteur. Si vous avez d’ores et déjà un projet professionnel, mentionnez-le dès le début ! Cela permettra de présenter votre rapport sous forme de storytelling avec des éléments qui aideront le correcteur à cerner vos attentes. Mentionnez pourquoi vous avez choisi cette entreprise et présentez son secteur et ses missions.

Vous pouvez également mentionner la problématique s’il y en a une, et terminez par l’annonce du plan du rapport.

  • Corps :

Partie 1 : présentation de l’entreprise

La présentation de l’entreprise :

  • Son histoire, son activité, sa structure, son organigramme, son fonctionnement et sa culture.
  • Des données clés concernant la gestion comptable et financière de l’entreprise (effectif, chiffre d’affaires, répartition et évolution…).
  • Votre service d’accueil durant le stage (ses activités, son organisation, la répartition et la qualification des effectifs, la politique sociale et de formation du personnel…).

A noter : si votre entreprise vous le demande, vous devrez indiquer que les données exposées sont confidentielles.

Partie 2 : vos missions, objectifs et résultats obtenus, appréciation de l’entreprise

Vos missions (il s’agit de la partie qui doit être la plus détaillée)

  • Objectifs et enjeux : buts à atteindre, travail à accomplir et présentation de ce que vos missions doivent apporter à l’entreprise.
  • Présentation détaillée : méthodes, matériel, moyens et méthodes (par exemple un logiciel, une base de données, une méthode de travail…).
  • Analyse de l’adéquation de vos missions avec les acquis de votre formation et votre projet professionnel.
  • Résultats obtenus : avez-vous atteint les objectifs visés ? Avez-vous donné satisfaction à l’entreprise ? etc.

Partie 3 : votre analyse personnelle de ce stage (partie la plus importante !)

Votre bilan personnel

  • Êtes-vous satisfait de votre stage ? Pourquoi ? Quels progrès estimez-vous avoir accompli (savoir-faire et savoir-être en entreprise) ?
  • Quelles difficultés avez-vous rencontré ? Pourquoi ? Quels sont vos points à améliorer ?

Vos apprentissages en termes de savoir-faire et savoir-être en entreprise : vos compétences acquises, votre valeur ajoutée, vos difficultés rencontrées, vos sujets d’étonnement, les enseignements de cette expérience pour votre projet professionnel…

  • Conclusion (2 à 3 pages) :

Si vous avez annoncé une problématique en introduction, c’est dans la conclusion que vous devez y répondre. Il est nécessaire de rédiger sa conclusion quelques jours après la fin de la rédaction du travail afin d’avoir du recul sur la question et d’avoir un œil critique et objectif sur votre expérience.

Faites un bilan de vos compétences, les outils que vous savez désormais maîtriser, la différence entre votre expérience professionnelle et ce que vous avez appris lors de vos cours théoriques, etc.

Enfin, il serait préférable de terminer sur une ouverture, que ce soit sur l’avenir de l’entreprise ou sur votre avenir professionnel. Ce stage vous a-t-il permis de clarifier votre projet professionnel ? Souhaitez-vous rester dans ce secteur d’activité ?

  • Bibliographie et sitographie
  • Annexes (vérifiez avec l’entreprise si vous avez le droit de communiquer ces éléments à l’école)
  • Tables des matières (avec pagination)

Le plagiat :

Les idées d’un auteur sont sa propriété intellectuelle, citer ses sources est une obligation juridique et ne pas s’y conformer équivaut à se rendre coupable de plagiat.

C’est pourquoi vous devez impérativement citez vos sources afin de l’éviter.

C’est maintenant à vous de jouer !

Dans la même catégorie