1. Fac For Pro
  2. Actualités
  3. Le stage, une passerelle vers la réussite et vers l’emploi
stage oui - non

Le stage, une passerelle vers la réussite et vers l’emploi

Les filières professionnelles sont de plus en plus fréquemment mises en avant. Car elles permettent une meilleure insertion dans le milieu professionnel que les filières purement théoriques. C’est ainsi que le stage marque une transition nécessaire entre le cursus pédagogique et la vie professionnelle.

 

Environ 1,6 million d’étudiants quittent momentanément les bancs de leur université ou école pour effectuer un stage en entreprise.

 

Pourquoi un tel engouement ?

 

Le stage est une période de formation pratique en entreprise, dans le cadre d’un cursus pédagogique.

Un stagiaire n’est pas considéré comme un salarié de l’entreprise et n’est pas lié par un contrat de travail. Toutefois la relation qui s’instaure est régie par une convention : la convention de stage.

Cette période peut donner lieu à une rémunération, appelée gratification, elle est même obligatoire si le stage est d’une durée supérieure à deux mois.

 

Un ancrage nécessaire dans le monde professionnel

 

Le but premier d’un stage est de s’insérer le plus rapidement et le mieux possible dans la vie active.

Il faut cependant faire attention à ne pas privilégier le quantitatif sur le qualitatif. En effet pour que les stages déploient pleinement leurs effets, il ne suffit pas de les multiplier, il faut aussi réfléchir à une tactique stratégique :

 

Un moyen de se familiariser avec le monde de l’entreprise ? :

Il ne faut pas hésiter à effectuer des stages dans différentes entreprises, des grands groupes comme des PME, des start-ups ou des associations.

 

Approfondir son expérience dans un domaine en particulier ? :

Dans ce cas, il est préférable de concentrer ses stages sur le secteur ou le métier recherché, de manière à gagner en crédibilité au niveau de l’expertise et du savoir-faire au moment de rechercher un poste.

 

Ainsi, ne sous-estimez pas l’impact des stages car souvent, à diplômes ou compétences égales, c’est bien eux qui peuvent faire pencher la balance en votre faveur.

 

 

Un outil de minimisation des risques pour des employeurs frileux

 

Embaucher un salarié reste aujourd’hui encore un gros investissement pour la majorité des employeurs, en raison notamment de la conjoncture économique actuelle ainsi qu’au manque de flexibilité des entreprises.

 

La réticence à l’embauche est donc compréhensible. C’est pour cela que le recruteur cherche à trouver la meilleure personne et à minimiser le risque.

 

Certains recruteurs vont en effet privilégier le stage de fin d’études en tant que stage de pré-embauche. Les six mois de stages seront alors une période pour avoir une idée générale du candidat.

 

Le manque de flexibilité imposé par la législation sur le travail est aussi un facteur à prendre en compte.

 

De ce fait, tous les éléments qui vont pouvoir contribuer à écarter ce risque et à donner des preuves tangibles pour justifier de vos compétences et de votre motivation sont de nature à le rassurer.

 

Par ailleurs, lorsque vous rechercherez un emploi, votre recruteur va également s’attacher aux réalisations que vous avez effectué durant votre formation, et en particulier, s’intéressera aux stages que vous avez eus l’occasion de faire, et aux raisons pour lesquelles vous avez choisi ce dernier.

 

Les stages sont donc la pierre angulaire d’un cursus pédagogique. Il faut donc y être attentif et postuler dans un secteur en rapport avec votre cursus afin d’avoir un parcours cohérent.

 

Néanmoins, il est parfois difficile de trouver une offre de stage qui vous corresponde. C’est en réponse à cette difficulté que FAC FOR PRO, grâce à ses nombreux partenaires, vous propose tout au long de l’année de nombreuses offres de stages.

 

Source : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1400564-stages-ils-contribuent-a-votre-reussite-et-rassurent-les-employeurs-choisissez-les-bien.html