Le décrochage scolaire

Le confinement a souvent été difficile pour tous les étudiants, entrainant un pourcentage inquiétant de décrochage scolaire. Les mesures strictes mises en place en début d’année pour lutter contre la pandémie mondiale ont obligé les écoles à fermer ou à proposer des solutions d’apprentissage en mi-présentiel, mi-distanciel.


Un nouveau défi attend donc les établissements d’enseignement supérieur, puisque 84% des étudiants estimaient au début de l’été 2020 avoir décroché de leurs études pendant la fermeture des sites d’enseignement (sondage Ipsos pour la Fédération étudiante Fage).


Le Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse a soutenu 15 expérimentations qui devraient bénéficier à environ 6 300 jeunes. Elles sont proposées pour réduire les sorties prématurées du système de formation. Leur but est d’accompagner au sein des établissements d’enseignement supérieur les nouveaux étudiants, les jeunes en voie de décrochage, ou ceux qui ont besoin d’un accompagnement personnalisé, ainsi que d’accompagner les jeunes en dehors de l’université pour leur orientation ou leur recherche de stage ou de formation en alternance.

Si vous ressentez le besoin de parler :

  • Un programme de soutien psychologique pour les étudiants est proposé par l’association APSYTUDE (consultations gratuites avec un psychologue).
  • NIGHTLINE a créé un annuaire pour permettre aux étudiants de trouver tous les soutiens psy proches de chez eux et dans plusieurs langues.
  • Il n’est parfois pas évident de parler à quelqu’un, ou de prendre rendez-vous en présentiel. C’est pourquoi la plateforme TCHAT THERAPIE propose des rendez-vous tchat en ligne disponible sur plusieurs applications (Messenger, WhatsApp, Signal, Telegram, etc.), disponibles sous 24h pour une session de 20 minutes. Si vous avez apprécié, vous pouvez reprendre un rendez-vous pour discuter par tchat, par téléphone, ou en vrai. Les thérapeutes sont jeunes, bienveillants et engagés, vous pouvez donc discuter avec eux comme à un ami.

Dans la même catégorie