1. Fac For Pro
  2. Actualités
  3. Label « Bienvenue en France » !

Label « Bienvenue en France » !

La France est classée 4ème pays d’accueil des étudiants internationaux après les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie.

Afin d’améliorer l’accueil et d’augmenter l’attractivité des étudiants étrangers, le premier Ministre Edouard Philippe a annoncé lundi 16 novembre 2018 une nouvelle stratégie pour faire face à la concurrence des pays anglophone et non anglophone (Allemagne, Chine, Canada etc…).

Grâce au nouveau label « bienvenue en France » l’objectif est d’atteindre 500 000 étudiants étrangers en 2027.

Le Label « Bienvenue en France »

La France accueille actuellement 324 000 étudiants étrangers. Malgré l’excellence de ses formations universitaires et de la qualité de vie en France, l’hexagone souffre d’un manque d’attraction à l’égard des étudiants étrangers.

Ce nouveau label accordé par Campus France aux établissements leur permettra de multiplier leur capacité d’accueil (70 établissements sont déjà candidats à l’obtention du label).

Simplifier la procédure d’obtention des visas

A partir de la prochaine rentrée 2019, l’étudiant international sera accompagné dès le stade de la candidature quand il s’inscrit dans les établissements d’enseignement et les services de l’Etat à l’étranger. La procédure de délivrance de visas va être simplifiée afin de faciliter les candidatures de chaque étudiant.

Simplifier la procédure administrative et la mise en forme de la qualité de formation

A partir de la prochaine rentrée 2019, la procédure administrative sera simplifiée :

  • Priorité aux étudiants internationaux,
  • Guichet unique ou welcome desk
  • Dématérialisation de la procédure,
  • Les étudiants diplômés à partir de mars 2019 bénéficieront d’un titre de séjour spécifique pour revenir en France

D’autres mesures seront mis en place :

  • Des cours de français intensif pour les étudiants non francophones
  • Doubler les formations en anglais afin de partager les valeurs de l’hexagone avec plus d’étudiants non-francophones
  • Augmenter la capacité d’accueil dans les résidences universitaires.

Nota : A partir de 2020, la cité universitaire à Paris ouvrira 150 places aux étudiants africains, sélectionnés selon des critères d’excellence académique.

Les bourses et les frais d’inscriptions

Les étudiants internationaux qui ne résident pas dans l’Espace Economique Européen paieront un tiers du coût réel de leur formation (2 770€ en licence et 3 770€ en master et doctorat), l’Etat prendra en charge les deux tiers restant de leur formation.

En contrepartie, 8000 bourses d’étude seront créées et ajoutées aux 7000 bourses qui sont attribuées par le quai d’Orsay aux étudiants étrangers.

C’est pourquoi cette nouvelle stratégie qui vise à améliorer l’accueil et à renforcer la qualité de vie et des études augmentera l’attractivité et accroitra le rayonnement de l’enseignement supérieur français à l’étranger.