1. Fac For Pro
  2. Actualités
  3. La réussite passe-elle par l’échec ?
echec reussite

La réussite passe-elle par l’échec ?

Alors qu’en France un échec est souvent très mal perçu, certains le considèrent au contraire comme une expérience positive, une étape du processus de réussite.  L’échec permettrait donc de mieux rebondir.

Car si la réussite est  parfois perçue comme l’aboutissement d’un projet sans difficulté, elle peut aussi et surtout le fruit d’interrogations et de doutes.

 

Un état d’esprit

Le créateur de Meetic, Marc Simoncini, s’est intéressé à ce sujet en lui consacrant un livre « L’échec est la clé de la réussite » : tout est dit ! L’entrepreneur a voulu mettre en lumière cette vision optimiste.

Après avoir perdu son argent et s’être endetté de plusieurs millions d’euros, il a su rebondir et grandir de cette expérience. Marc Simoncini fait partie de ces exemples qui ont d’abord connu l’échec avant d’être reconnu dans ce qu’ils font. Sa détermination a été récompensée.

 

Une culture

Aux Etats-Unis, l’échec est beaucoup moins mal vécu qu’en France et la prise de risque fait partie de la démarche créative de tout entrepreneur. Les Américains sont plus optimistes. Ils prennent des risques, ils échouent, ils recommencent. Certains voient dans cette vision culturelle une opportunité. Dans perspective, un homme en recherche d’emploi a attiré l‘attention des recruteurs en créant le « cv de l’échec ». Jeff Scardino a décidé d’opter pour l’honnêteté, il a choisi de dévoiler ses échecs, ses défauts ou encore ses compétences qu’l n’avait pas acquises. Cette prise de risque lui a permis d’obtenir 5 entretiens.

 

Comment transformer l’échec en opportunité ? 

Jérôme Hoareau, fondateur de www.pourquoi-entreprendre-.fr a défini la méthode des 4A pour entreprendre à travers ses erreurs.

 

Anticiper
Afin de se préparer au mieux, anticipez les erreurs susceptibles d’être commises. Bien entendu, il existe toujours des erreurs inimaginables. Le principe n’est pas de réaliser ou non que beaucoup d’erreurs soient envisageables et d’abandonner le projet le cas échéant, mais bien au contraire de se préparer au maximum et rebondir plus facilement.

 

Adapter

Cette étape est divisée en deux parties, la première consistant à s’adapter soi-même face à la situation. Le but est d’être dans une énergie positive et d’être mentalement prêt à rebondir en cas d’échec. La seconde visant à adapter tout ce qui pourrait être amélioré : est-ce que les collaborateurs se sentent suffisamment investis ? Nos ressources correspondent-elles à nos besoins ?

 

Analyser

La compréhension du problème est-elle essentielle pour rebondir. D’où vient le problème ? Pourquoi a-t-il eu lieu ? Que faire pour qu’il ne se reproduise plus ?

 

Avancer 

Cette dernière étape repose sur votre état d’esprit. Accepter d’avoir commis une erreur. Et une fois comprise, soyez satisfait d’avoir appris de celle-ci. Vivre cette expérience de manière optimiste vous permettra d’être meilleur dans vos actions et de progresser plus rapidement.

 

L’un des enjeux de l’enseignement aujourd’hui est donc de transmettre des savoirs qui favorisent la créativité et la prise d’initiatives !

Chez FAC FOR PRO, nous souhaitons construire votre réussite par la compréhension de votre environnement et l’acquisition d’expériences significatives. Nous encourageons notamment les initiatives entrepreneuriales en y consacrant un programme dédié.