Comment financer sa formation

Le financement d’une formation peut représenter un frein dans l’apprentissage. Cependant, il existe des aides qui peuvent financer une partie ou l’intégralité de la formation. FAC FOR PRO EDUCATION vous propose aujourd’hui quelques solutions pour financer votre formation.

  • CPF :

Vous pouvez financer votre formation avec votre CPF. Il s’alimente avec le cumul d’heures dans votre compte. Pour connaître ce montant, connectez-vous à votre compte sur https://www.moncompteformation.gouv.fr, et renseignez les informations. Cette méthode s’adresse aux personnes en période de chômage, ainsi qu’aux salariés en CDI ou CDD.

  • Alternance :

L’alternance est un tremplin pour l’étudiant qui souhaite intégrer le monde du travail. Il a aussi un autre avantage : celui de financer la totalité de la formation de l’élève. L’étudiant obtiendra également un salaire mensuel calculé en fonction de son niveau d’études et de son âge. L’alternance est un moyen sûr de financer son année d’école en intégral (excluant la CVEC, et les frais d’inscription).

  • Autofinancement :

En alternative, vous pouvez autofinancer votre projet de formation professionnelle à l’aide de plusieurs dispositifs tels que le crowdfunding (la collecte de fonds), le travail à temps partiel, ou encore contracter un crédit. Grâce au soutien de l’Etat et de Oséo, il existe des crédits à taux 0 % auprès de certaines banques pour financer votre formation.

  • La mission locale :

Selon vos besoins, la mission locale peut vous proposer des aides spécifiques comme celui du Parcours Contractualisé d’Accompagnement vers l’Emploi et l’Autonomie (PACEA), qui est un engagement entre la mission locale et un jeune pour faciliter son intégration au monde professionnel auprès d’un employeur. Ce contrat est limité à un an. C’est un échange entre le bénéficiaire et un conseiller pour se mettre d’accord sur des objectifs et la mise en place d’un nombre d’actions. Ces dernières peuvent s’agir d’un diplôme, d’une embauche, d’accompagnement au sein d’une école, etc. En contrepartie, l’intéressé peut avoir une allocation financière s’il ne dispose d’aucune source de revenus, qui s’élève à 497,01 €.

Dans la même catégorie