1. Fac For Pro
  2. Actualités
  3. 5 conseils pour bien s’intégrer en entreprise
stage

5 conseils pour bien s’intégrer en entreprise

Effectuer un stage veut dire se confronter au monde du travail. Et passer du confort du monde académique à celui, ô combien différent, de l’entreprise peut être pour le moins déstabilisant. En effet, les codes et les différents façons de travailler ne sont pas les mêmes. Qui ne s’est pas déjà demandé, le premier jour de stage, comment se comporter, à qui s’adresser et comment?

 

Isabelle Maillard, médiatrice professionnelle et déléguée Ile-de-France de la Chambre professionnelle de médiation et de négociation (CPMN) donne cinq pistes pour s’intégrer en entreprise lorsque vous êtes en stage.

 

  1. Porter de l’attention aux autres dans la discrétion

 

Effectuer un stage en entreprise n’est pas synonyme de solitude. En effet, un stagiaire, même s’il n’est pas (encore) employé va avoir des collègues. Il est alors indispensable de leur porter de l’attention tout en restant discret. Ainsi, l’intégration n’en sera que plus aisée.

De cette manière, vous déterminerez également quel type de relation les autres salariés de l’entreprise entretiennent généralement avec les stagiaires. Certains salariés seront disponibles, faciles d’accès quand d’autres le seront moins.

 

  1. Être à l’écoute des observations et développer son «savoir être»

 

Votre tuteur de stage est la personne qui vous guidera tout au long de votre stage. Soyez très attentif à ses recommandations, elles vous seront précieuses. Le « savoir être » au sein d’une entreprise est propre à chacune d’entre elles. Vous devez alors vous adapter en fonction des codes de l’entreprise ou vous effectuez votre stage.

De plus, n’hésitez pas à poser des questions, vous n’êtes pas censé tout connaître. Il est normal de ne pas savoir comment procéder pour mener à bien une mission qui vous est confiée. Osez demander à votre supérieur afin que les choses vous soient expliquées et que vous puissiez alors montrer toute votre capacité de travail.

 

  1. Développer une relation de reconnaissance avec son référent

 

Être stagiaire ne veut pas dire effectuer toutes les tâches ingrates. Comme l’indique Isabelle Maillard, être reconnu en tant que stagiaire est indispensable pour pouvoir entretenir une relation de qualité avec son tuteur. Il peut donc être très utile pour le stagiaire de proposer, dès le premier jour de stage, un rendez-vous hebdomadaire ou mensuel (en fonction de la durée du stage) à son référent pour faire le point. Cela montre qu’il est attentif à la qualité de son travail mais aussi à ce que son stage lui apporte.

 

  1. Gagner la confiance de ses collègues et trouver un équilibre entre «trop» et «pas assez»

 

Le plus important pour un stagiaire c’est de faire preuve de fiabilité, de constance et de polyvalence. Le stagiaire doit anticiper, faire sans attendre la demande, prendre des initiatives. Il doit être contributif : suggérer mais sans insister ou imposer quoi que ce soit. C’est pourquoi il est toujours très utile d’en avoir parlé en amont avec le référent pour déterminer ce que l’entreprise attend du stagiaire.

 

  1. Communiquer pour résoudre les conflits

 

Travailler en équipe n’est pas toujours chose aisée. Ainsi, des conflits peuvent vite apparaître. Une seule solution s’offre à vous : la communication. Le stagiaire doit parler à son référent, lui exposer la problématique et ce sera à lui d’apporter la solution.

Par ailleurs, le stagiaire doit tenter de cerner la personne avec qui la communication est perturbée et essayer de comprendre son fonctionnement, déterminer ses limites. C’est inutile d’essayer de faire évoluer cette personne, en revanche, il sera indispensable de trouver un équilibre relationnel avec elle. Le maître de stage peut alors y aider.

 

 

Source : http://etudiant.lefigaro.fr/stage-emploi/actu/detail/article/5-techniques-pour-s-integrer-en-entreprise-quand-on-est-stagiaire-21899/